Home / Print on demand / Print on Demand (POD): qu’est-ce que c’est?

Print on Demand (POD): qu’est-ce que c’est?

Le print on demand ou POD constitue l’une des avancées majeures de la technologie numérique lorsqu’on se pose du côté de l’e-commerçant. Traduite littéralement en Français comme étant une impression à la demande, le POD a le mérite de présenter peu de risque d’investissement. Il peut même devenir rentable très facilement.

Pour faire simple, le POD te permet de commercialiser des produits imprimés en ligne, mais nous allons en discuter plus en détails dans les lignes qui suivent :

Le print on demand qu’est-ce que c’est ?

print on demand

Le print on demand ou POD se matérialise par des marchandises que l’on imprime au fur et à mesure que la demande se présente. L’innovation tient ici du fait que pour vendre tes produits, tu n’as plus à faire des achats au préalable pour te constituer un stock et tu ne risques plus de te retrouver en fin d’exercice avec beaucoup d’invendus.

Le print on demand s’appuie ainsi sur le concept du dropshipping dans la mesure où tu vends des produits dont tu ne vois jamais la couleur. Tu attends juste que tes clients fassent une commande, celle-ci va alors passer en imprimerie pour la conception et éventuellement l’emballage pour être ensuite livré directement à tes clients.

Chaque commande payée constituera pour toi une rentrée d’argent et ce, sur la base d’actions simples qui auront consisté à uploader tes designs sur ton site de vente et à les vendre aux internautes.

Tu remarqueras tout de suite qu’avec le print on demand, tu n’as pas ou tu as très peu d’investissement de démarrage puisqu’il n’y a presque pas de préparation logistique à faire. Autant dire que le POD est à la portée de tout le monde, aussi bien les entrepreneurs débutants que les e-commerçants confirmés.

Quels sont les avantages et les inconvénients du print on demand ?

Le premier avantage à mentionner ici est qu’avec le print on demand, tu peux créer une marque à moindre frais puisqu’il te permet tout d’abord de tester de nouveaux produits ou de nouvelles idées marketing sans devoir te constituer un stock préalable.

C’est une solution pas chère pour monétiser ton activité en tant que designer, dessinateur, blogger ou pourquoi pas influenceur tout simplement.

Le POD présente aussi l’avantage de te permettre de proposer des produits uniques, originaux qui plairont à des cibles bien spécifiques. On dirait presque qu’il s’agit d’une solution pour concevoir dans le sur-mesure.

Tu apprécieras aussi le fait que tu puisses aussi bien te poser comme un e-commerçant investi exclusivement dans le POD que comme un entrepreneur spécialisé dans le dropshipping, mais qui intègre parmi ses produits, des références disponibles en POD. C’est réellement selon ce qui te plaira.

L’autre avantage du POD est d’ouvrir la voie à la commercialisation de produits qui se conçoivent avec une grande rapidité, en quelques minutes seulement à partir du moment où tu disposes déjà du design à imprimer.

Il te fait aussi gagner de l’argent à moindre effort puisqu’au final, tous les efforts à fournir pèsent sur ton prestataire de POD. La seule partie du processus qu’il te reste à gérer est sans doute le service après-vente.

Dans la pratique, on a également pu constater que le délai de livraison de produits en POD est de loin plus rapide que le dropshipping classique ou même la vente en ligne de produits disponibles en stock.

Enfin, tu seras d’accord avec la conclusion selon laquelle le print on demand ne demande que très peu d’investissement de départ. Les risques sont alors amoindris sans parler du fait que tu peux changer de produits et de tactiquescomme bon te semble.

Toutefois, comme toute innovation dans le domaine de l’e-commerce, le POD ne va pas sans quelques inconvénients. Tout d’abord, les marges que tu peux grapiller sont assez faibles ce qui fait que tu ne t’enrichiras pas du jour au lendemain. Cette conclusion est logique puisque le coût de production revient ici plus élevé que pour les produits fabriqués en vue de constituer un stock.

Toutefois, tu peux miser sur la variété et l’originalité de tes produits pour attirer le maximum de clients.

Enfin, l’autre désavantage se trouve dans le fait que ta capacité à personnaliser tes produits dépendra grandement du prestataire que tu auras choisi ainsi que des types de produits que tu commercialiseras en POD.

Quels types de produits proposés en print on demand ?

print on demand

Le print on demand t’offre une multitude de produits à exploiter et à commercialiser allant de l’impression de photos sur les t-shirts en passant par les sacs et les serviettes imprimés jusqu’aux articles comme les tongs, les gobelets, les mugs, les tasses…

Il faut dire que le print on demand, loin de créer un produit à partir de rien, consiste plutôt à le personnaliser. Tout ce qui se prête à la customisation peut donc devenir un produit à commercialiser en print on demand.

Aux exemples cités ci-dessus, tu peux alors ajouter des chaussures, toutes sortes de vêtements, des skateboards, des coques de téléphone, des posters et d’autres types d’affichages, des jouets, des stylos, des couvertures et des coussins…

Bref, toutes les conceptions sont envisageables du moment que tu mises sur des visuels attractifs et sur la protection de tes droits d’auteur. Ainsi, tu bâtiras ton succès sur le caractère unique de tes produits en n’hésitant pas à essayer plusieurs déclinaisons pour répondre à tous les goûts.

Pour ce qui est du design, tu n’auras pas de mal à en créer si tant est que tu disposes d’un minimum de talents à la création. Il ne te restera donc qu’à les numériser. Autrement, tu peux facilement trouver des logiciels dédiés à la conception de modèles. Ils peuvent te coûter de l’argent, mais à défaut, tu peux commencer en exploitant les solutions open source, également disponibles à foison.

Pour ne citer que quelques exemples, je te conseille d’essayer Photoshop bien sûr, mais aussi Scribus, Inkscape, InDesign, Illustrator ou encore GIMP.

Si tu ne veux vraiment pas investir dans le design, les professionnels qui pourront t’aider ne manquent pas non plus. Sinon, pour faire encore plus simple, je te conseille de trouver des designs libres de droit et de les acheter à moindre coût.

Les plus inventifs n’hésitent pas à mettre en place des concours de designs ou encore à solliciter les talents de designers en freelance.

Une fois tes designs téléchargés auprès de ton partenaire de print on demand, n’hésite pas à regarder des aperçus sur produits pour t’assurer que le mariage estbon. Autrement, tu pourras modifier ou adapter en fonction du rendu. Il ressortira de ce préalable, des maquettes que tu exposeras sur ta boutique en ligne.

Comment créer un site de vente en POD ?

shopify logo

En toute logique, la première étape pour s’investir dans le print on demand consiste à mettre en place ta boutique en ligne, à créer la plateforme qui te servira de base pour vendre tes produits imprimés.

En choisissant cette plateforme, tu te rendras compte que les options sont nombreuses parmi lesquelles on peut citer Shopify, WooCommerce, Magento… d’où la nécessité de faire ta sélection en tenant compte des bons critères. Ainsi, tu tomberas inéluctablement sur les meilleures plateformes.

Puisque tu t’investis dans le POD pour faire du chiffre, tu devras avant tout penser aux tarifs d’abonnement mensuel proposés par chacune d’elles. Tu auras ensuite à analyser les fonctionnalités à ta disposition, notamment les différents plugins déjà présents sur ta plateforme et qui te permettent de gérer au mieux ton site de vente.

Cette étape est d’autant plus importante que le système utilisé par ton partenaire de POD devra être compatible avec les fonctionnalités présentes sur ton site de vente en ligne.

Parmi les critères les plus importants dans ton choix de plateforme, on peut aussi mentionner la qualité du service-clientèle fourni dans les cas où tu rencontres quelques problèmes techniques dans la gestion de ton site.

Enfin, pense aussi à l’évolutivité de ta plateforme, essentielle, car sans ce critère, tu devras peut-être recommencer à zéro au moment où tu génères plus de trafic ce qui porterait un coup dur à tous tes efforts.

Si l’on se réfère à tous ces critères, je peux t’affirmer sans hésitation que Shopify fait partie des meilleures plateformes qui existent sur le marché. Ton abonnement se fait ici à moindre coût, les intégrations disponibles sont nombreuses sans parler du fait que tu peux faire évoluer ton site de vente en fonction de ton succès en termes de ventes.

Avec sa période d’essai de 24 jours, tu auras de la marge pour vérifier par toi-même s’il répond à tes attentes.

Une fois que tu auras mis ton site de vente en place, tu peux ensuite passer par l’intégration du service de POD que tu auras retenu. Avec Shopify, cette tâche devient encore plus simple notamment avec son option de recherche rapide intitulée « impression à la demande ».

Il faut savoir que selon le service d’impression choisi et la plateforme e-commerce exploitée, l’intégration entre les deux n’est pas toujours évidente et nécessite parfois des connaissances en codage d’où l’intérêt encore une fois de choisir une plateforme facile à manipuler comme Shopify.

Sinon, pense à Dropizi, une marque française qui ne demande qu’à être essayé. Tu verras que dans la pratique, elle n’a aucune difficulté à s’aligner avec Shopify tant en termes de tarifs que de fonctionnalités.

Elle t’offre un confort supplémentaire, une documentation et une assistance en Français.

Synchroniser avec Shopify

En partant du principe que les produits print on demand peuvent parfaitement constituer tes seules références disponibles sur ton site de dropshipping, la synchronisation avec Shopify t’offrira des possibilités exceptionnelles grâce au recours à certaines de ses applications.

Une application intégrée disponible dans Shopify te permettra par exemple d’automatiser complètement ton processus de vente dans le sens où chaque commande que tu reçois de tes clients sera transférée à ton fournisseur en print en demand qui s’occupera après la conception de la livraison directe de tes produits à tes clients.

Avec l’application Printify, tu pourras encore réduire la durée de tes livraisons sur le territoire européen et aux Etats-Unis.Printful te donne accès à de nombreux sites de production et d’impression. Pixels te sera également utile si tu investis dans les produits comme les t-shirts en POD.

Avec Shopify, la personnalisation de tes produits se fait de manière encore plus large puisque son store peut te faire trouver de nombreuses applications utiles rien qu’en introduisant le mot clé « print on demand ».

Teste Shopify gratuitement pendant 14 jours

Synchroniser avec WordPress

WordPress fait aussi partie des outils compatibles avec le POD. Cela ne doit pas t’étonner puisque cette CMS fait tout de même partie des plus utilisés en termes d’activités sur le web.

Tu pourras alors exploiter des intermédiaires comme Printful qui à mon avis, constitue la solution la plus facile à mettre en œuvre pour faire du print on demand avec WordPress.Il suffit en effet de télécharger l’extension et puis de l’intégrer à WordPress. Il ne reste plus qu’à créer un compte. En un quart d’heure, tu te retrouves déjà à remplir ta boutique de produits.

Toutefois, entre Shopify et WordPress pour ton site e-commerce, Shopify reste à privilégier dans la mesure où WordPress ne se prête pas vraiment au e-commerce d’autant plus qu’il demande une installation contrairement à Shopify qui se présente comme un outil en ligne.

WordPress est plus taillé pour le blogging. Pour faire du e-commerce avec cette plateforme, tu auras donc à installer des plugins dont le plus populaire est sans doute WooCommerce, idéal si tu veux te spécialiser dans le dropshipping et le POD.

Quelle plateforme d’impression à la demande ?

Pour conclure, on ne peut pas parler d’activité de print on demand sans se focaliser sur les plateformes qui fournissent ce genre d’impression.

En tête de liste, on se doit de citer Printful qui s’intègre parfaitement aux plateformes e-commerce telles que Shopify ou encore Woocommerce. Il assure lui-même le service de livraison après l’impression.

Les commandes se gèrent ici de façon automatique, les livraisons s’accompagnent de l’émission d’un avis et d’un numéro de tracking et les taxes inhérents au service sont établies de manière tout aussi automatique au même titre que la tarification du transporteur.

Le second partenaire idéal en matière de POD est sans doute Printify qui investit dans l’impression de haute qualité et qui prend en main une fois de plus l’intégralité du processus de vente. La liste de produits commercialisables en POD est ici aussi très impressionnante ce qui te donnera beaucoup de marges en termes de choix de références.

Tu peux aussi essayer Print Aura qui s’adapte plutôt aux designers. Le tarif proposé est plus intéressant comparé à Printful et l’expérience dans le POD est elle aussi plus remarquable.

Sinon, tu as aussi Customcat, très accessible puisque tu peux faire imprimer un t-shirt à moins de 6 euros.

Avec Spreadshirt, tu pourras compter sur plus d’une centaine de produits et la mise en place de plusieurs magasins si l’envie t’en prend. Son seul défaut se trouve dans le design de sa plateforme qui n’est pas assez travaillé quoique cette simplicité ne nuira pas à ton business.

N’oublie pas non plus de considérer Threadless qui ne te rendra pas entièrement propriétaire de ton magasin, mais qui te plaira par le design de son site et son investissement dans ta formation en POD.

Tu pourras aussi trouver de l’intérêt à opter pour Redbubble, car les produits proposés sont encore une fois nombreux et le service, très professionnel. Pour les commandes expédiées sur le territoire américain, la livraison se fait en 48h seulement.

Zazzle te fera choisir entre l’affiliation et la vente des designs de ta création. Le trafic sur le site atteint les 30 millions de visiteurs ce qui ne peut que booster la rentabilité de ton business axé sur le POD.

Tu peux encore ajouter Teespring à ta liste de plateformes de print on demand surtout si tu mises sur une vente en quantité, axée sur un objectif de vente. Le seul inconvénient se situe au niveau du délai de livraison, 15 jours pour le territoire français.

Teepublic se veut être un autre allié des designers avec des rémunérations intéressantes aussi bien en tant que revendeur qu’avec le titre d’affilié.

Enfin, pense aussi à Inktale qui peut s’exploiter en parallèle avec Printful et qui te donne un accès à Facebook ce qui te facilitera tes publicités. Compte sur une livraison entre 3 et 7 jours et sur une fixation souple de tes tarifs.

Pour finir, sache qu’il reste encore d’autres plateformes de print on demand à essayer. Tu viens seulement de découvrir les plus populaires et les plus en vue du marché.

Tu as déjà testé le print on demand, qu’en as-tu pensé? Réagis dans les commentaire.

5 (100%) 1 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *