Home / e-commerce / Devenir entrepreneur : les conseils indispensables !

Devenir entrepreneur : les conseils indispensables !

comment devenir entrepreneur

Tu souhaites devenir entrepreneur, te lancer dans l’entrepreneuriat, avoir ta propre boîte, être ton propre patron… C’est très bien, mais tu as plusieurs choses à savoir avant de te lancer ! J’ai créé plusieurs boîtes, j’ai pas mal échoué mais j’ai aussi réussi « un peu », alors je vais te partager mes meilleurs conseils pour devenir entrepreneur ! On va casser les codes des entrepreneurs à succès et on va parler des entrepreneurs qui ont échoué, mais surtout de comment ils sont passés d’entrepreneurs qui échouent à entrepreneurs à succès. Lancer sa boîte n’est pas facile, sinon tout le monde le ferait ! Je vais te donner quelques conseils pour te lancer et connaître le succès en tant qu’entrepreneur.

L’entrepreneuriat en quelques chiffres

Un jeune sur 2 souhaite créer sa boîte.

En 2015, 2,5 millions de français envisageaient de créer une entreprise.

En 2017, 591 000 entreprises se sont créées, soit 7% de plus qu’en 2016.

50% des entreprises créées mettent la clé sous la porte avant 5 ans.

Quand on voit ces chiffres, ça calme ! On voit que beaucoup souhaitent se lancer, mais peu le font et la moitié de ceux-là échoue ! En France, on a tendance à nous parler uniquement des success stories mais pas des échecs, car c’est mal vu… mais je vais te dire une chose : l’échec, ce n’est pas mal ! Au contraire, tu apprends !

N’aie pas peur de l’échec !

Quand je suis sorti de l’école, j’ai voulu créer ma boîte. Beaucoup ont tenté de m’en dissuader en disant que j’étais trop jeune, que j’allais échouer, mais j’ai quand même voulu me lancer. Résultat : au bout de quelques mois, j’ai crashé ma boîte ! A ce moment-là, je t’avoue que je n’étais pas bien : j’avais des dettes mais plus un sou en poche… Contrairement à ce que tu pourrais croire, j’étais content parce que j’avais appris : appris à gérer une boîte, appris plusieurs compétences… Surtout, quand je suis allé travailler, ce qui marquait les employeurs, ce n’était pas mes diplômes mais mon expériences dans la création d’entreprise ! Les employeurs se disaient “Si lui, à son jeune âge, il a créé sa boîte, c’est qu’il a pas mal de qualités !” J’ai été embauché plus facilement. Malgré ces côtés positifs, il m’a fallu du temps pour rebondir. Mentalement, c’était compliqué de se relever… mais j’ai fini par sauter à nouveau le pas ! J’ai essayé de ne pas reproduire mes erreurs du passé et d’avoir une meilleure gestion financière. Maintenant, je peux dire que ça va mieux !

Comme je le disais plus haut, à la télévision, on ne nous parle que de ceux qui réussissent. La télé est là pour nous faire rêver, nous divertir, alors je le comprends… mais elle devrait être là aussi pour montrer la vérité ! Quand tu vas te lancer, tu vas sûrement échouer sur certains points, mais pas au point de fermer ta boîte. Le plus important, ce sera ta capacité à te relever, apprendre de tes erreurs et faire mieux. C’est comme ça que tu vas pouvoir développer ta boîte. En France, malheureusement, on n’a pas cette culture de l’échec comme étant un acte positif et fondamental du succès. Aux États-Unis, pays de l’entrepreneuriat par excellence, les investisseurs refusent parfois d’investir dans des entreprises dont le fondateur n’a pas encore échoué car, selon eux, il n’a pas encore assez appris. A les suivre, l’apprentissage passe donc nécessairement par une phase d’échec !

Imagine-toi quand tu as voulu commencer à marcher. Tu es tombé plusieurs fois et si tu t’étais dit “Bon, stop ! J’arrête, je n’essaye plus !”, tu n’aurais jamais su marcher. Mais non, tu as échoué, tu t’es relevé et tu as marché ! La vie aussi, c’est comme ça… et c’est encore plus vrai pour la création d’entreprise !

Voici quelques entrepreneurs qui ont échoué avant de connaître le succès : Bill Gates, Walt Disney, Thomas Edison, J.K Rowling (créatrice de Harry Potter), James Dyson…

« Echouer, c’est avoir la possibilité de recommencer de manière plus intelligente. » Henri Ford

N’aie pas peur de l’échec et fonce, en cadrant bien ton projet bien sûr !

N’écoute pas toujours ton entourage, il peut être néfaste.

Un conseil : si tu souhaites te lancer sans qu’on ne t’en dissuade, ne parle pas de ton projet aux gens qui risquent fort, justement, de t’en dissuader ! Pour certains, ils le feront seulement parce qu’ils sont frustrés de leur vie et ne veulent pas que l’un d’eux s’élève. Ils ont aussi peur pour toi et c’est légitime, mais ils ne connaissent pas ce que c’est… Quelqu’un qui n’a pas fait ne peut pas te dire de ne pas faire ! Entoure-toi plutôt de gens qui pensent comme toi, dans la même mentalité (mindset) que toi. Va à des séminaires, des événements d’entrepreneurs et inscris-toi dans des groupes Facebook. C’est beaucoup plus motivant d’être avec des gens comme toi ! Ils vont te partager les astuces qu’ils ont mises en place et t’éviter de faire certaines erreurs (et inversement !). Chacun va se tirer vers le haut.

Ne sois pas impatient !

Honnêtement, l’impatience, c’est la pire des choses en business ! Comme je le dis souvent, tu n’es qu’à quelques jours/semaines/mois/années de connaître le succès. Créer une entreprise, c’est pas un sprint, c’est un marathon ! Tu dois être persévérant et déterminé ! Je vais te donner un exemple. Il y a quelques mois, j’ai revendu un site qui, à ce moment-là, ne me rapportait pas grand chose : il faisait entre 50 et 60$. Un mois après la vente, il en faisait 450… puis 2 mois après, 650$… et là, il doit faire au minimum 1000$ ! Tout ça pour te dire qu’il faut persévérer et être déterminé. Si tu as tendance à vite lâcher prise, tu ne vas pas réussir !

James Dyson, le créateur des aspirateurs du même nom, a mis 15 ans et 5126 prototypes pour créer son premier aspirateur révolutionnaire. Je sais pas si tu te rends compte : 15 ans de sa vie !

Thomas Edison, l’inventeur de l’ampoule électrique, a tenté des milliers de fois de créer cette fameuse ampoule, et il a connu beaucoup d’échecs avant de connaître le succès !

Un exemple plus récent que j’aime bien partager est celui du créateur du site Blablacar … On le voit partout et on parle de son succès, mais ce qu’on sait moins, c’est qu’avant que son entreprise ait le statut de licorne (entreprise valant plus d’un milliard d’euros), pendant presque 10 ans, il a détenu le site blablacar – qui s’appelait à ce moment-là covoiturage.fr – sans parvenir à gagner de l’argent avec ! Beaucoup auraient lâché et seraient passé à autre chose, mais il a été patient et surtout déterminé, et cela a fini par payer !

Ne base pas ta motivation sur l’argent !

Avant de créer mes entreprises, je ne pensais qu’à une chose : l’argent ! Je ne voulais que ça, ce qui faisait que dès que je n’en gagnais pas, je baissais les bras. A partir du moment où j’ai aimé ce que je faisais, tout a changé : plutôt que de penser à moi, j’ai apporté de la valeur aux gens et j’ai commencé à gagner de l’argent ! Pour te motiver et continuer ton projet sur la longueur, tu dois te satisfaire de petites choses : un commentaire constructif, un client content, une commande qui est arrivée, un contrat signé… Ce sont ces petites choses qui vont te rapprocher de tes objectifs et tu finiras par gagner de l’argent. J’ai créé plein de choses en me disant qu’avec cela, j’allais gagner beaucoup d’argent, mais je n’étais pas passionné par ça et, du coup, je n’ai pas tenu sur la longueur. Tu dois faire ce que tu aimes,  c’est primordial !

Mise tout sur l’idée !

Quand un entrepreneur se lance, il souhaite trouver l’idée du siècle : l’idée qui va cartonner, celle qui va le rendre riche ! Déjà, il faut que tu saches une chose : quand tu as une idée, on dit que 7 personnes ont la même au même moment ! Donc, déjà, ton idée n’est pas unique… En plus, tu peux avoir une bonne idée mais s’il n’y a pas de marché ou que tu arrives trop tôt, ta boîte fermera. S’il y a une chose que j’ai bien comprise, c’est qu’une idée simple marche toujours ! N’aie pas peur non plus de la concurrence, au contraire, ça veut dire qu’il y a un business. Tu peux partir d’une idée simple et l’améliorer. Hier, je suis allé dans un restaurant rapide qui vend des pizzas – jusqu’ici, rien d’exceptionnel ! – et le truc, c’est qu’il y a une borne qui te permet de composer ta pizza comme tu le veux. Du coup, c’est l’acheteur qui fixe le prix de sa pizza et il mange une pizza unique ! J’ai trouvé ce concept top et, résultat, le restaurant était rempli ! Une idée de business simple mais améliorée vaut mieux qu’une idée de business révolutionnaire sans marché.

Ne sois pas fasciné par les success stories !

C’est bien d’avoir des modèles, des sortes de mentors, mais ne vise pas les grosses start-up comme Uber, Google et Amazon en te disant que tu seras le prochain ! Quand tu crées ton entreprise, tu dois avoir des mentors – et moi ça m’a beaucoup aidé à réussir – mais ils doivent avoir fait des choses atteignables. Ca va te motiver, te permettre de te dire que c’est possible, que toi aussi tu peux le faire ! C’est une chose qui m’a énormément aidé ! Sans ça, je pense que j’aurais encore une fois lâché mes projets, en trouvant 1000 excuses à ma médiocrité…  Vise des mentors qui te ressemblent, qui ont fait des choses que tu penses être capable de faire, et ne va pas viser des entreprises qui ont levé des millions de fonds ! Quand j’ai lancé mon premier projet après l’école, j’étais fasciné par une entreprise américaine qui faisait plus ou moins la même chose que moi et qui venait de se faire racheter par Amazon pour 600 millions de dollars. Avant même l’exécution de ma boîte, je rêvais de me faire racheter par Amazon, mais avec du recul, c’était inatteignable et, surtout, j’étais dans le rêve ! Je ne me suis pas concentré sur la bonne exécution de mon projet.

Allez, à toi de jouer ! Fonce, forme-toi, trouve un mentor et entoure-toi de personnes comme toi ! Fais, trompe-toi, apprends, fais mieux, fais les choses avec amour et tu deviendras un bon entrepreneur !

Si tu souhaites découvrir d’autres conseils pour devenir entrepreneur je t’invite à lire cet article sur comment devenir un entrepreneur.

Voir aussi

comment créer un site de vente en ligne

Comment créer un site de vente en ligne ?

Avant, il était difficile de créer un site de vente en ligne. Maintenant, la technologie …

2 Commentaires

  1. bonjour
    une autre facon en voyant les points à ne pas faire, cela change
    merci pour les chiffres également, de plus en plus d’entrepreneur en France !! continuez…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *