Home / e-commerce / Comment créer un site de vente en ligne ?

Comment créer un site de vente en ligne ?

comment créer un site de vente en ligne

Avant, il était difficile de créer un site de vente en ligne. Maintenant, la technologie facilite tout et n’importe quelle personne peut créer un site e-commerce, qu’elle ait des compétences techniques ou non. En France, il existe plus de 200 000 sites de vente en ligne. C’est énorme ! Il faut bien te rendre compte que la concurrence est accrue. C’est fini le temps où tu te lançais avec une bonne idée et ça suffisait pour que ton e-commerce fonctionne… Dorénavant, il faut te professionnaliser. Les e-commerçants et surtout les clients sont de plus en plus matures dans le e-commerce.

Tu souhaites te lancer et c’est une bonne chose, mais tu as certainement un nombre incalculable de questions : quelle solution e-commerce utiliser, quelle fonctionnalité ajouter sur ton site, quel nom de domaine choisir, etc. ? Dans cet article, on va répondre à toutes tes questions et tu vas pouvoir savoir comment créer un site de vente en ligne.

S’immatriculer en tant que micro-entrepreneur.

Avant de commencer quoi que ce soit, tu dois te mettre en conformité au niveau légal. Je vois encore trop d’e-commerçants se lancer sans avoir un statut professionnel. Déjà, c’est interdit par la loi : tu dois déclarer ton premier euro ! En plus, franchement, ce n’est pas sérieux envers tes clients. Mets-toi à leur place : pour la plupart, ils ne te connaissent pas quand ils arrivent sur ton site, alors ils ont besoin d’être rassurés, que tu leur montres que ton site est sérieux, qu’il y a une vraie entreprise qui tient la route derrière, que leur argent ne va pas s’évaporer dans la nature… Donc la première chose à faire est de te déclarer en tant que micro-entrepreneur. C’est gratuit et tu peux le faire en quelques minutes directement sur Internet, alors fais-le et ne néglige pas cette étape, sinon ça te sera peut-être préjudiciable à l’avenir.

Quelle solution e-commerce choisir ? Solution clé en main ou open source ?

choisir une solution ecommerce

Quand tu te lances, tu te poses rapidement la question de la solution e-commerce à choisir. Si tu as commencé à regarder, tu as dû voir qu’il existe une offre conséquente de solutions sur le marché. Tu as sûrement entendu parler de Shopify, Prestashop, Magento… et tu es peut-être un peu perdu ! Je vais t’aider dans ta réflexion. Pour bien que tu comprennes, il existe 2 types de solutions : les solutions open source et les solutions clé en main. On va voir les avantages et les inconvénients de chaque type de solution.

Les solutions clé en main

Les solutions clé en main sont adaptées si tu n’as pas de compétences techniques. Tout est simplifié : l’installation, la configuration de ta boutique… Cela veut dire aussi que tu ne peux pas aller en profondeur dans la configuration de ta boutique en ligne, revers de la médaille ! D’un autre côté, l’hébergement est lui aussi intégré dans ce type de solution, tu n’as pas à t’en occuper. Il n’y a rien à installer, en un seul clic tu as accès à ta boutique et tu peux la configurer ! Enfin, les solutions clé en main sont souvent moins chères qu’une solution open source.

Les meilleures solutions dans ce domaine sont Shopify et Dropizi.

Les solutions open source (cms)

Une solution e-commerce est par définition gratuite – « en théorie » – et en libre accès. Le code source de ce type de solution est en libre accès, ce qui veut dire que chaque développeur peut modifier ce code à sa guise et faire ce qu’il en veut, mais aussi qu’utiliser ce type de solution demande d’avoir des connaissances techniques. Il y a aussi plus de choses à maîtriser : le choix et la configuration d’un hébergeur, l’installation de la solution sur celui-ci, les mises à jour à effectuer soi-même, etc. L’avantage de ce type de solution reste la grande flexibilité : tu peux moduler ton site comme tu le veux, à l’inverse des solutions clé en main, et surtout tu es propriétaire de ton site, ce qui n’est pas le cas non plus avec les solutions clé en main.

Les meilleures solutions dans ce domaine sont : Prestashop et Magento.

Il n’y a pas vraiment de bonne ou mauvaise solution, ça va dépendre de tes besoins et attentes, mais aussi de tes compétences, de l’argent que tu souhaites investir… Voici tout de même une piste pour t’aiguiller dans ton choix.

Opte pour une solution clé en main si :

  • tu veux te lancer rapidement ;
  • tu as peu d’argent à investir ;
  • tu n’as pas de compétences techniques ;
  • tu as besoin d’être accompagné par un service client pour t’aider à configurer ton site de vente en ligne ;
  • tu souhaites te lancer rapidement, seulement pour tester ton business, sans avoir à passer des heures à configurer ton site et dépenser de l’argent ;
  • tu n’as pas envie de gérer ton hébergeur au quotidien.

A l’inverse, tu vas pouvoir opter pour une solution open source si :

  • tu as des connaissances qui te permettent de toucher au HTML/css pour configurer ta boutique ;
  • tu ne souhaites pas avoir d’abonnement mensuel et payer une seule fois ;
  • tu veux être pleinement propriétaire de ton site.

Bref, en fonction de tes besoins, tu choisiras l’une ou l’autre des solutions.

Faut-il passer par une agence pour la création de son site ?

Pour te répondre, je vais te parler du premier site e-commerce que j’ai créé. Lorsque je me suis lancé, j’ai voulu créer un site super joli, design… J’ai regardé les sites que j’aimais et j’ai voulu avoir le même genre. J’ai pris une agence top niveau qui faisait du travail de qualité, mais la qualité, ça se paye ! Résultat : j’ai payé mon site 15 000€… Quelle erreur ! En y repensant, je me demande comment j’ai pu faire ça… J’ai mis la moitié de mes économies pour monter ce business alors que le plus important, c’était de vendre… et donc le marketing ! Tout cela pour te dire que quand tu te lances, tu dois mettre le moins d’argent possible dans ton site. Pour la simple et bonne raison que ton site vient de se lancer, il ne va pas décoller un 1 mois, alors il va te falloir du temps pour le développer et tu n’es même pas sûr que ça marche ! Lance-toi rapidement par tes propres moyens et teste ton business, améliore-le, vends et vends de plus en plus et, après, seulement une fois que tu auras atteint un bon niveau de chiffre d’affaires, tu pourras envisager de passer par une agence de création de site.

Réaliser un cahier des charges.

Maintenant que tu as choisi ta solution e-commerce, tu vas faire ce qu’on appelle un cahier des charges. En quoi cela consiste-t-il ? C’est un document qui va te permettre de cadrer ton projet e-commerce, le but étant que tout tienne sur une page. Tu vas mettre les couleurs que tu aimes bien, tes sites préférés, les fonctionnalités que tu veux retrouver sur le tien, le système de paiement que tu vas utiliser, etc. Grâce à ça, tu vas créer ton site plus rapidement et savoir combien il va te coûter.

Créer une maquette du site.

maquette site e-commerce

Une fois que tu as fait cela, tu dois réaliser la maquette de ton site. Ca va te permettre de visualiser graphiquement à quoi il va ressembler. Tu vas vite te rendre compte si ce que tu as noté dans ton cahier des charges est réaliste et, grâce à ce document, tu vas pouvoir choisir le template de ton site.

Tu peux créer une maquette avec cet outil : mockflow

Choisir le nom de domaine.

Pour ton nom de domaine, tu as 2 choix : soit choisir une marque, soit ce qu’on appelle un EMD (exact match domaine). Imaginons que tu vendes des vêtements pour chien. Tu vas appeler ta boutique en ligne vetement-pour-chien.fr par exemple. Si c’est une marque, tu vas plutôt appeler ton site wafou.fr (désolé je n’avais pas d’autre idée ^^). L’EMD a pour but d’augmenter tes chances de te positionner sur les moteurs de recherche et notamment celui de Google. Si tu as des ambitions sur sur le long terme, pars plutôt pour un nom de domaine avec une marque, car ça sera plus facile de faire de la publicité pour wafou que pour vetement-pour-chien.fr. Après, tu peux très bien commencer par un EMD et par la suite changer le nom de ton site. C’est ce qu’avait fait le site blablacar : anciennement, le site s’appelait covoiturage.fr… Pas très vendeur !

Choisir un hébergeur.

Si tu passes par une solution open source, tu vas devoir choisir un hébergeur. Heureusement, de nos jours, les hébergeur te facilitent la vie, au moins pour l’installation de Prestashop. Des hébergeurs comme OVH, 1and1, O2switch te proposent de l’installer en un clic. Tu as aussi des tutoriels en français présents sur le net, ce qui peut t’aider. Enfin, ces hébergeurs ont un service client par téléphone qui répond assez rapidement.

Choisir le mode de paiement.

On néglige souvent les différents modes de paiement quand on lance un site e-commerce, mais en vérité, c’est très important ! Si tu ne proposes pas le bon moyen de paiement au client, il ne passera pas commande chez toi et ira chez un concurrent… Tu dois proposer au minimum le paiement par carte bleue – Stripe le fait très bien – et PayPal. PayPal est utilisé par plus d’un milliard d’acheteurs, alors ne pas proposer ce moyen de paiement, c’est te couper de ces clients potentiels ! Selon le contexte de ton site, tu vas aussi devoir proposer autre chose. Par exemple, si tu vends des produits chers, le paiement en plusieurs fois est indispensable. En outre, certains clients n’aiment pas être débités tant que le produit n’a pas été expédié. A toi de voir si tu vas proposer ça à tes clients comme avantage commercial !

Combien coûte un site de vente en ligne ?

coût site e-commerce

Là, on va rentrer dans un sujet qui fâche, l’argent ! A savoir combien coûte un site de vente en ligne… Cela va dépendre de la solution que tu auras choisi.  

Coût pour une solution e-commerce clé en main :

  • abonnement : 29$ ;
  • template professionnel : 189$ ;
  • création d’un logo professionnel : 50€ sur 5euros ;

soit environ 560$ pour la première année.

Coût pour une solution e-commerce open source:

  • abonnement : 0$ ;
  • template professionnel : entre 80$ et 100$ ;
  • création d’un logo professionnel : 50€ sur 5euros ;
  • achat de modules pour ajouter des fonctionnalités (obligatoire car la version de base en a très peu) : entre 500 et 1000€ ;

soit environ 800-900€ la première année.

Les indispensables du e-commerce !

Voici quelques outils ou fonctionnalités indispensables quand on lance son e-commerce.

Un certificat SSL (https).

Le certificat SSL est un système qui permet de sécuriser ton site et il sera alors en https. Google préconise vivement de passer son site marchand en SSL. Or, si la plupart des hébergeurs proposent un certificat SSL gratuit, vérifie quand même bien ce point avant de te lancer !

Un template professionnel et responsive design.

Quand on se lance, on veut soit faire un site magnifique, soit faire des économies… C’est une erreur, il faut investir un minimum ! Comme je le disais au début de cet article, il y a tellement de concurrence maintenant qu’il faut avoir une boutique qui sorte du lot, graphiquement mais aussi et surtout au niveau des fonctionnalités. Avant d’acheter ton thème, pense à vérifier s’il est bien responsive design, s’il s’adapte à tous les types d’écran : téléphone, tablette… Les solutions proposent des démos, profites-en pour tester le site que tu souhaites acheter et voir s’il correspond bien à tes attentes. Ton cahier des charges et ta maquette sont là pour t’aider dans ton choix, ne l’oublie pas !

Etre patient.

Je vois tellement de porteurs de projet arrêter après quelques mois ! Rappelle-toi d’une chose : l’entrepreneuriat est un marathon, pas un sprint ! Le trafic va mettre du temps à arriver et il va te falloir travailler ton référencement naturel, refaire tes fiches produits, faire des actions commerciales et la promotion de ton site, organiser des tests produits, mais aussi faire des jeux concours, répondre à tes clients par mail ou par téléphone… Tu vas devoir maîtriser plusieurs compétences ! Alors, la principale chose qui va faire que tu vas réussir, c’est la persévérance !

A toi de jouer !

Dis-moi dans les commentaires la solution e-commerce que tu utilises ! En es-tu satisfait ? As-tu des questions sur mon article ? Si oui, les commentaires sont là pour toi !

5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *